Ses postes favoris sont les plages et certaines zones battues par la houle et les vents où les vagues dégagent de grandes quantités d'écume. C'est là que se font les plus belles pêches de bars.Paradoxalement une petite crique bien abritée ou les zones saumâtres ont tout autant ses faveurs et peuvent donner de bons résultats. Les zones rocheuses, bien fournies en algues à flotteurs et dans lesquelles

des coursives de sable apparaissent à marée basse, font également partie de ses postes de prédilection.

Les plus gros spécimens affectionnent les secteurs rocheux et les accores de roches où les fonds sont relativement importants. Il se prends également de très gros poissons sur des épaves jusqu’à 100 mètres de profondeur.

Par nature, le bar adulte est solitaire et cette habitude s’accentue quand il prend de l’âge, mais il forme, à l’occasion, des groupes compacts avec ses congénères quand une grande quantité de poissons fourrage se concentre sur un secteur assez restreint. Il chasse alors en surface. On les trouve, pendant ces chasses, plus souvent près du bord, que dans les grandes profondeurs.

Le bar chasse individuellement au sein d’un groupe, ou agrégat. C’est ce qui le différencie par rapport aux autres poissons de chasse, comme le maquereau qui chassent collectivement dans un groupe, ou banc.

Les juvéniles, en revanche, sont très grégaires et vivent en bancs compacts. L'hypothèse, souvent avancés que les juvéniles fuient les adultes en raison du cannibalisme n’est pas fondée. En effet, on trouve extrêmement peu de barsets dans les estomacs des adultes capturés.

 

Le bar Européen fréquente la zone côtière, globalement d'avril à octobre et cela dans certains endroits bénéficiant de micro-climats Par exemple, il peut être encore présent en novembre/décembre sur la plupart des bons secteurs de littoral Français.

Pensez comme un bar ! le bar cherche à produire le moins d'efforts possibles pour un repas des plus copieu. Il n'hésitera pas à aller fouiner aux alentours des parcs à huitres ou bouchors . Pourquoi ? car les parcs fournissent une cache rapide au poisson fourrage .

Conclusion :

Trouvez où est présent le poisson fourrage en nombre important, et vous trouverez les spots à bars ! bonne chasse

Commentaires  

#1 retha 03-02-2017 07:53
Il ne faut pas oublier les secteurs des parcs à huitre qui sont d'excellents postes mais qu'il faut souvent aborder au leurre de surface et aussi avoir un frein très bien réglé pour brider le poisson très rapidement
#2 ManiX_BzH 04-02-2017 01:21
c'est vrai et parc à moules, faut que je mettes à jour l'article quand le site sera bien réglé :roll: ; Merci Retha de me corriger ! :lol:

Vous n'avez pas les droits pour poster un commentaire, veuillez vous enregistrer